Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 16:31

Quand le vent se lève au petit matin,
La lune disparaître derrière brouillard et embrun,
Plus qu’une ombre ce bateau qui s’en va au loin,
Affronter vagues et tempêtes c’est son destin,
Accompagné dans sa quête par mouettes et dauphins,
Dans la nuit des milliers de diamants illumine son chemin,
Le jour, le soleil déchire le ciel et tanne sa peau de marin,
La cale est pleine et présage le retour parmi les siens,
La grande voile gonflée à bloc et voir se dessiner enfin,
Au soleil couchant la côte au milieu de cet écrin,
Accoster décharger et rentrer car il a besoin,
De retrouver celle pour qui il y a ce refrain.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Mon Antre Manuscrite
  • : Pensées et ressentis
  • Contact

Recherche

Liens