Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 14:50

Sens-tu mes mains qui se posent sur tes épaules découvertes
Le velours sous mes doigts devient parchemin de dessins
J’aime en prendre douceur en présent sous ma paume ouverte
La nudité te va si bien ma belle amante, ton corps est mien

L’esquisse de ma plume devenant présence sur ta peau
J’en prends la quintessence de caresses déposées en tourment
Comme sous le vent, tu frissonnes offrant grain si beau
Vibration de musique sur la partition de la femme a l’amant

J’enroule et déroule des lignes de mots pour ton plaisir
Tes yeux deviennent portail de ton âme encensée d’amour
Jeux ou tu plies sous ma volonté de t’emmener gémir
Tes lèvres laissent passer souffle si doux donnant parcours

Donnant en toi chaleur qui descend en tes reins comme lave
Enserrant tes seins, mes mains sont pressantes de passion
Ton ventre se creuse, devenant attirance de caresses sauvages
Ma main plonge entre tes jambes ou se cache ton émotion

Sur ta fleur, j’en effleure la douceur de ta toison fermée
Tu cambres tes reins, pour t’offrir à ce désir si puissant
Par patiente d’impatience je découvre les pétales aimés
A ta source ou rosée m’offre parfums, j’en veux présent

Ma bouche prend chemin de ce lieu divin ou tu es déesse
De ma soif ou je m’abreuve du nectar en don sans paresse
De fleur offerte tu en deviens bouquet inondé de caresses
Le silence de la nuit est devenu chant de ta douce ivresse

Sous ma langue ta perle devenue présence est pure envie
L’enroulant en doux mouvements sa tension est vibration
Aspirant ce diamant j’en prends ta substance dans tes cris
Déchirant, cette jouissance ou tu trembles sous la tension

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Mon Antre Manuscrite
  • : Pensées et ressentis
  • Contact

Recherche

Liens